Automesure de la tension arterielle en 4 points

Automesure de la tension arterielle en 4 points

Mesurer, noter, comprendre et communiquer

L’automesure correspond à la mesure de la tension artérielle par la personne elle-même. Cette mesure peut être plus fiable que celle obtenue chez le médecin ou tout autre personnel de santé. Il est donc utile que les sujets apprennent à mesurer eux-mêmes leur tension artérielle et connaissent les chiffres de tension artérielle souhaitables.

1/ Mesurer

  • Lisez le mode d’emploi de votre tensiomètre. 

  • Installez l’appareil sur une table. 

  • Asseyez-vous, remontez votre manche. 

  • Reposez-vous 5 minutes environ. 

  • Enfilez le brassard au niveau de votre bras, et ajustez-le à la bonne hauteur dans le sens indiqué par le fabricant. 

  • Placez votre bras sur la table à la hauteur de votre cœur (au niveau de votre poitrine à la hauteur de votre sein). Il doit être fléchi comme sur le dessin. 

  • Déclenchez l’appareil pour gonfler le brassard (pendant le gonflage et le dégonflage ne bougez pas et restez détendu). 


Pour vous familiariser avec votre appareil, faites plusieurs essais sans tenir compte des premiers résultats, puis :

Mesurez votre tension, matin et soir, pendant 3 à 4 jours de suite :

  • Le matin, avant le petit-déjeuner, avant de prendre vos médicaments.

  • Le soir, avant de vous coucher.
  • Le matin et le soir, répétez la manœuvre 3 fois de suite, à 1 ou 2 minutes d’intervalle.

Il n’est pas utile de mesurer votre pression artérielle à d’autres moments de la journée, sauf exception. Ces mesures supplémentaires compliqueraient inutilement l’analyse de votre médecin. Le plus souvent, on demande de faire les mesures 3 ou 4 jours de suite. Il est simple de faire les mesures justes les jours précédant la consultation afin de communiquer des résultats récents au médecin. Lorsque le traitement contre la tension a été récemment changé, on recommande souvent de faire l’automesure 2 à 4 semaines après la modification. Lorsque la tension est bien équilibrée avec un traitement stable, un contrôle par automesure tous les 3 à 6 mois est suffisant. Il n’est pas nécessaire de prendre sa tension tous les jours au fil des semaines et des mois, sauf cas exceptionnels. Votre médecin est le mieux placé pour vous préciser la durée et la fréquence adaptées à votre situation personnelle.

 

2/ Noter

SYS  129 <–  PAS correspond à la pression artérielle systolique.

DIA   78 <–  PAD correspond à la pression artérielle diastolique.

PULSE  75 <–  Pulse correspond au rythme cardiaque.

Pendant vos mesures, recopiez vos résultats dans un tableau.

Nota bene :

Les chiffres lus à l’écran de votre tensiomètre doivent être recopiés à l’identique. Par exemple, si vous lisez 129, recopiez exactement 129, mais n’écrivez pas 12,9 et n’arrondissez pas le chiffre (en écrivant 130 ou 13, par exemple).

-Certains appareils ne disposent pas de l’option ‘’PULSE’’ pour la fréquence cardiaque.

 

3/ Comprendre

Comment est ma tension?

Au domicile en automesure, la tension est considérée comme normale lorsque la tension systolique moyenne est en dessous de 135 mmHg et la tension diastolique moyenne en dessous de 85 mmHg.

Pour les sujets âgés de plus de 80 ans, les valeurs recommandées peuvent être différentes. Vous pourrez demander à votre médecin quelle est votre tension artérielle souhaitable.

 

4/ Communiquer

Lors de vos consultations, présentez vos résultats à votre médecin qui vous éclairera en fonction de vos tensions systolique et diastolique moyennes.

Les appareils de poignet ne sont pas recommandés.

 

                                                                                               Dr AGBODZIE Esinam Epouse DOGBE

                                                                                                       Médecin Cardiologue

                                               Pour plus d’informations, rapprochez vous du cabinet ou contactez nous.