L’Hypertension Arterielle (HTA) en 4 points

L’Hypertension Arterielle (HTA) en 4 points

  • GENERALITES

L’hypertension artérielle est une élévation anormale de la pression artérielle 140 et/ou 90 mmHg dans les conditions idéales de prise de la tension artérielle au cabinet médical.

Il s’agit d’un facteur de risque cardiovasculaire.

On dénombre dans le monde, plus d’un milliard d’hypertendus et plus de 8 millions de décès dus à l’hypertension artérielle.

 

  • SIGNES

L’hypertension artérielle peut être silencieuse et donc le patient peut ne rien ressentir d’où l’intérêt de faire vérifier régulièrement sa tension artérielle.

Au lieu d’être silencieuse, l’HTA peut se manifester par : des maux de tête, des vertiges, un flou devant les yeux, des sifflements d’oreilles….

 

  • COMPLICATIONS

Non prise en charge, l’HTA peut entrainer comme complications :

  • AVC (Accident vasculaire cérébral)
  • Infarctus du myocarde (crise cardiaque) : douleurs dans la poitrine, le dos, le cou, les bras, +/- palpitations
  • Insuffisance cardiaque : le cœur se fatigue, d’où l’essoufflement
  • Insuffisance rénale : les reins se fatiguent, donc n’éliminent plus les déchets de l’organisme
  • Arrêt cardiaque

 

  • Hygiène de vie du patient hypertendu

1.      Ne pas oublier de prendre ses médicaments

  1. Respectez les rendez-vous du médecin pour le suivi

3.      Lutter contre les autres facteurs de risque cardiovasculaires modifiables à savoir :

  • Le tabagisme
  • L’obésité
  • Le manque d’activité physique (la sédentarité)
  • L’alimentation défavorable à la santé (Un régime hypercalorique, non riche en fruits, légumes et poissons)
  • Un taux de cholestérol élevé
  • Les facteurs psycho-sociaux (stress, dépression, événements de la vie)
  • La consommation excessive d’alcool
  • Le diabète

4.       Avoir un sommeil de bonne qualité (8h/jour en moyenne, sieste en mi-journée conseillée)

5.      Utilisation rationnelle des médicaments qui ont tendance à augmenter la tension artérielle: pilule, anti-inflammatoire, corticoïdes, anorexiques…

6.      Limiter la consommation de sel

 

Ainsi on pourra lutter contre ce véritable problème de santé publique.

                                                                                                  Dr AGBODZIE Esinam Epouse DOGBE

                                                                                                  Médecin Cardiologue

                                               Pour plus d’informations, rapprochez vous du cabinet ou contactez nous